DSCF2785.jpg

GRENOBLE, CAPITALE VERTE EUROPÉENNE

La ville de Grenoble se distingue par son statut de pionnière et de leader dans la transition écologique urbaine. Élue Capitale Verte Européenne 2022, la ville a fixé des objectifs ambitieux pour tenter de réduire son impact climatique. Energie 100% renouvelable d’ici 2022, mise en œuvre plus marquée de la construction bois, implication des jeunes dans la création de projets, réhabilitation innovante et collaborative du patrimoine urbain, alimentation biologique et locale et menus végétarien 1 à 2 fois par semaine dans les cantines scolaires, … La capitale des Alpes recense de nombreux projets urbains à fort impact climatique et social positif. 

 

Estonta Urbo revient sur son entretien avec Perrine Flouret (Cheffe de projet - Direction Grenoble Ville Ouverte) et Nora Wazizi (Cheffe de projet Emergences - Ville de Grenoble) au sujet de la nomination de la ville par la Commission Européenne et des objectifs de transition mis en place.

1ÈRE DE LA CLASSE DANS TOUTES LES MATIÈRES (OU PRESQUE)

Capture d’écran 2021-03-06 à 11.16.55.

L’élection de la Capitale Verte Européenne par la Commission Européenne se base sur des dossiers de candidature qui doivent rendre compte des performances des villes par rapport à un set de 12 indicateurs répartis dans 6 thèmes.


Grenoble a créé la surprise lors de sa nomination. Pour sa toute première candidature, la capitale des Alpes se place en 1ère ou 2ème position dans 11 des 12 indicateurs (sur un total de 16 villes en compétition).

Capture d’écran 2021-03-06 à 11.26.11.

Perine Flouret explique ces résultats par l’approche systémique employée par la ville pour relever les défis de la transition écologique. Il s’agit d’embrasser la transition de manière sociale en impliquant la population et en lui donnant les clés pour entamer une démarche urbaine et citoyenne.


“Nous cherchons à instaurer une nouvelle façon de penser et de vivre la ville plutôt que de la construire.”

DSCF2808.JPG