IRIS GÖTEBORG - Integrated and Replicable Solutions for Co-Creation in Sustainable Cities
Capture d’écran 2021-05-02 à 13.50.08.

Le projet IRIS s’inscrit dans la démarche de ville intelligente pour intégrer des solutions en termes d’énergie et de mobilité tout en prenant en considération les enjeux sociaux des villes. 

 

Projet financé dans le cadre du programme européen Horizon2020, IRIS a pour base de recherche 5 enjeux clés de la ville intelligente : 

  • Energies renouvelables et quartiers positifs énergétiquement

  • Gestion flexible des ressources énergétiques et stockage

  • Mobilité intelligente

  • Transformation digitale et services

  • Participation citoyenne et co-création

Trois villes phares (lighthouse cities en anglais) sont le berceau des solutions mises en place dans le projet IRIS. Ces villes sont Utrecht (Pays-Bas), Göteborg (Suède) et Nice (France). L’objectif est de faire de ces trois villes des lieux de démonstration des solutions urbaines et des exemples pour les villes européennes. Cette approche “quartier par quartier”, comme le précise Eva Pavic, chef de projet IRIS Smart City Göteborg, permet des expérimentations à taille réelle : “c’est le meilleur moyen de tirer des enseignements sur les projets en cours et d’avancer rapidement et efficacement vers leur implantation dans de nouveaux quartiers”.

 

Dans cette optique, 4 villes permettent la réplication des méthodes instaurées dans les villes phares : Vaasa (Finlande), Alexandroupolis (Grèce), Santa Cruz de Tenerife (Espagne) et Focsani (Roumanie). 

 

16 solutions intelligentes et durables ont été développées dans ces villes phares.

transition_track_new-1.png
VILLES PHARES : GÖTEBORG

Dans la ville de Göteborg, les batteries usagées de bus publics de la marque Volvo sont utilisées pour stocker le surplus d’énergie électrique produit par les panneaux solaires installés sur les toits des bâtiments du quartier de démonstration. Aussi, une plateforme digitale a été créée pour les locataires des bâtiments sans parking de la zone de test. Cette plateforme permet aux habitants de louer des vélos, des voitures électriques partagées ou encore d’acheter des tickets de transports en commun, cela dans l’objectif de favoriser au maximum les alternatives au transport automobile.

 

Par ailleurs, pour intégrer l’avis des enfants dans l’aménagement des espaces, un modèle du quartier a été développé via l'interface du jeu vidéo Minecraft. Cela a permis, lors de workshops, d’intéresser des enfants et de récolter leurs avis ainsi que leurs idées concernant l’aménagement de la ville.

transitionmap_new_0.jpeg